Conseils

COMMENT GUÉRIR OU PRÉVENIR LES DOULEURS ROTULIENNES


Les douleurs rotuliennes sont causées par une trop grande force de compression de la rotule sur le fémur. Pour éviter cette compression, il est important d'avoir un bon contrôle des mouvements des membres inférieurs et du tronc. Les muscles du tronc et les muscles fessiers contribuent grandement au bon contrôle moteur des membres inférieurs. Une faiblesse ou un mauvais recrutement de ces groupes musculaires, amène un alignement déficient des genoux, ce qui crée des forces de compression importante sur la rotule. Les images qui suivent vous démontrent bien la différence entre un bon et un mauvais contrôle des mouvements de squat ainsi que de la flexion unilatérale du genou.

Lors du squat, il est important de garder la colonne lombaire en position neutre, c'est-à-dire avec une légère courbure. Les fesses doivent être sorties vers l'arrière et les genoux bien alignés avec le pied. Les genoux ne doivent jamais dépasser les orteils. Comme sur l'image de droite. Sur la figure de gauche, la mauvaise exécution du mouvement amène une force de compression accrue sur la rotule.

Lors de la flexion unilatérale, les muscles fessiers doivent être bien contractés pour permettre un alignement parfait entre le genou et le pied, comme sur l'image de droite. La figure de gauche vous démontre une flexion déficiente ou le genou tourne vers l'intérieur, ce qui amène les forces de compression sur la rotule.

Les physiothérapeutes sont des spécialistes du mouvement. Ils pourront donc vous aider à comprendre les erreurs dans votre mécanique de mouvement et ainsi vous aider à diminuer ou prévenir les douleurs rotuliennes.



Maryse Lavoie, physiothérapeute

← retour