logo_biodex

photo_biodex

Évaluation et/ou réadaptation isocinétique

Le Biodex est un appareil isocinétique qui permet l’évaluation objective de la force, de la puissance, de l’endurance musculaire, mais qui est également utilisé pour le renforcement des muscles affaiblis après une blessure ou une chirurgie. Cet appareil permet aussi de quantifier l’évolution de la condition du client.

L’isocinétisme est un mode de contraction volontaire fait à une vitesse constante. Une vitesse est programmée par l’évaluateur, puis communiquée par ordinateur à un dynamomètre. Le client doit exécuter le mouvement demandé le plus rapidement possible. Le dynamomètre émet alors une résistance en fonction de l’effort déployé par ce dernier.

Des données sont recueillies et analysées par l’ordinateur sur les capacités musculaires du client. Celles-ci peuvent être comparées non seulement à celles du coté sain, mais également à des données normatives, ainsi qu’à elles-mêmes afin d’évaluer ultérieurement l’évolution de la condition du client.

Un rapport exhaustif et objectif est émis expliquant ainsi les capacités, les forces, les déficits et déséquilibres musculaires du client.


Pourquoi faire une évaluation isocinétique?

• Détecter des déficits musculaires.

• Mesurer la progression de la réadaptation des fonctions musculaires (force, endurance…) en post chirurgie (ex : post reconstruction LCA) ou après une blessure.

• Déterminer si le client est prêt à un retour au sport ou au travail suite à une blessure, ou à une chirurgie.

De plus, le Biodex est utilisé dans un but d’entraîner et de réadapter les fonctions musculaires à haute vitesse du client.

Cet entraînement spécifique est un avantage considérable afin d’optimiser la récupération suite à une blessure, ou à une chirurgie.

Pour tout renseignement complémentaire, s.v.p. communiquez au 450.688.0445, postes 210 ou 215.

Physiothérapie, BIODEX, physio, physio sportive, physiothérapie sportive, traitement, physiothérapie en piscine, Traitement réadaptation post-chirurgie Laval, réadaptation post-chirurgie Laval, course à pied, épaule, genou, dos, traitements, ré-éducation périnéale, ré-éducation pelvienne, taping, exercices en piscine, capsulite, tendinite, épicondylite, golfers elbow, tennis elbow, claquage, étirement musculaire, déchirure musculaire, déchirure ligamentaire, entorse, prothèse totale, slap, bankart, luxation, coiffe des rotateurs, cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, entorse cervicale, entorse lombaire, sacro-iliaque, nerf sciatique, nerf femoral, sciatalgie, blessure sportive, blessure au genou, entorse de cheville, arthrose, hypomobilité, hypermobilité, instabilité, fasciite, fasciite plantaire, contusion, trauma, hernie discale, céphalée, céphalée de tension, épine de Lenoir, engourdissement, fracture, dislocation, séparation d’épaule, point gachette, trigger point, tendinite de Quervain, tunnel carpien, réadaptation post-chirurgie, shin splint, périostite, tendon d’achille, métatarsalgie, fracture de stress, tension musculaire, exercices, douleur, contrôle musculaire, ré-éducation posturale, torticolis, CSST, accident de travail, accident de la route, SAAQ, thérapie manuelle, synovite, gonarthrose, syndrome fémoro rotulien, syndrôme fémoro patellaire, SFR, syndrome de la bandelette, syndrome du whipper, syndrome de l’essui glace, syndrôme d’accrochage, bandelette ilio-tibiale, syndrome du grand trochanter, douleur neurale, tendinite d’achille, tendinite rotulienne, tendinopathie, proprioception, équilibre, posture, perte de force, force, atrophie, atrophie musculaire, fonction, mobilité, ROM, range of motion, nerf median, nerf radial, nerf cubital, nerf d’Arnold, disocpathie, dérangement intervertébral mineur, bombement discal, protusion discale, ménisque, déchirure méniscale, sténose spinale, souris articulaire, ligamae antérieur, déchirure ligament croisé antérieur, ligament croisé postérieur, déchirure ligament croisé postérieur, LLI, MCL, ACL, LCA, LCP, PCL, LLE , LCL, étourdissement, trouble d’équilibre